Avant d’avoir un enfant, je ne comprenais pas pourquoi on parlait toujours de cet état d’équilibre recherché entre le fait d’être femme et maman. Je ne comprenais pas comment c’était possible de ne plus être femme et juste être maman. Quand je parle de femme, je parle de la personne qui a des projets, des passions parfois même une entreprise (comme moi).

Comment on peut oublier une partie de soi? Je ne comprenais tout simplement pas.

Mais là, petit bébé est arrivée et BAM, je ne me reconnaissais plus!

Premièrement, mon corps changeait et il y avait certaines choses dont je n’avais plus le contrôle. Ensuite, mon cerveau est devenu complètement mou. On pouvait entendre le vent entre mes deux oreilles (ça t’es arrivé aussi?).

Quelqu’un m’a dit un jour que lorsqu’on accouche, on accouche de son cerveau. C’est vraiment ça! Moi qui n’oubliais jamais rien, qui était capable de faire 5 choses en même temps et de mener 15 projets de front, maintenant j’oublie avoir dit quelque chose à mon chum 5 minutes plus tôt. Mais coudon ça l’air que le « multitasking » c’est pas vraiment productif anyway.

Alors donc avec l’arrivée de bébé, j’étais confuse et incapable de prendre des décisions. Je comprends maintenant pourquoi.

La première année intense

La première année de vie de ma fille a été assez intense. Les premiers mois ont été fusionnel (bébé qui dort et qui mange en tout temps collée sur moi), mon corps ne m’appartenait plus. Après 5-6 mois, j’avais seulement un désir fou de faire des projets. J’avais dix mille idées, mais je voulais profiter de mon congé de maternité le plus possible, donc j’ai dû attendre un peu pour les projets. À 7-8 mois, j’ai recommencé à travailler à temps partiel, mais j’étais complètement vidée. C’est à ce moment que j’avais besoin de mon énergie, mais rien. Mon cerveau était zéro coopératif et je capotais!

À 8-9 mois, je ne me reconnaissais plus. Incapable de travailler, de faire des projets parce que je voulais tout faire. Je voulais être la meilleure maman du monde (qui ne veut pas?) être présente, tout en étant la femme que je connaissais avant. La femme qui avait 100 % de la place dans son cerveau pour ses projets et son entreprise.

J’ai frappé un mur.  Ça n’allait pas. Je n’étais plus heureuse, ni dans ma tête, ni au travail, ni à la maison. Et pourquoi? Simplement parce que j’avais des attentes irréalistes par rapport à ma nouvelle vie. Je n’étais plus seulement femme, j’étais maintenant maman.

Je me suis donc assise avec ma maman (ma psy perso) et on a eu plusieurs grandes discussions. J’ai fait face au fait que je devais réajuster mes attentes envers moi-même. J’ai vraiment pris le pouls du changement et j’ai accepté de laisser aller mon ancienne vie. J’ai décidé de faire de la place pour la maman et de laisser un nouvel espace pour la femme. Ouff j’y travaille encore fort.

Parce que je me suis rendu compte que oui je suis entrepreneure, mais je ne veux pas l’être au détriment de ma famille. Et je veux être une maman, mais pas au détriment de mes projets.

Bref, j’ai eu le goût avec Pep&Lime de faire une zone pour toutes les mamans qui étaient femmes avant d’être mères. Je voulais ça pour réapprendre à se faire du bien et à s’écouter.

Et vous, comment s’est faite la transition de femme à maman la première fois? Et pour le deuxième ou troisième bébé, ça été la même chose?