Plusieurs personnes vivent aisément dans le fouillis et la spontanéité, mais ce n’est pas le cas de notre famille. Mon conjoint a eu récemment un diagnostique de TDAH (ça tellement mis de réponses dans notre vie) et moi, je suis cartésienne et j’ai besoin de guides. Ça m’a pris du temps à comprendre notre dynamique et nos tempéraments et d’accepter que pour nous, de la structure naît la spontanéité.

Dans ma vie rêvée je ne planifie pas, je fais tout sur le coup, on est bohème et sans routine. Mais dans la vraie vie, si on fait ça, on s’épuise et on se chicane. C’est important de prendre le temps de comprendre son type de personnalité et son mode de fonctionnement comme personne et comme couple pour réussir à vivre ensemble et vivre heureux.

Avec l’arrivée de notre fille, nous avons eu beaucoup de difficultés au départ à trouver une routine et c’était le fouillis dans nos vies et dans nos têtes. J’étais épuisée pour commencer, mais on s’est aperçu que mari chéri avait eu aussi beaucoup de difficultés à s’adapter à ce nouveau chaos. C’est par la suite que nous avons eu le diagnostique de TDAH.

Maintenant avec la garderie, le travail, les repas, mon travail d’entrepreneure et tout ce qui vient avec une vie de famille, nous avons décidé d’utiliser le principe de travail en lot (batching task) afin de rendre la vie plus agréable pour tout le monde. C’est une structure qui nous fait gagner du temps pour ensuite relaxer et passer du temps de qualité ensemble.


“De l’organisation naît la spontanéité et le temps libre”

Le travail en lot

Le travail en lot est une méthode de productivité super intéressante qui peut être appliquée dans votre vie personnelle autant que professionnelle. Quand on est une maman occupée, tous les trucs sont bienvenus pour gagner du temps en vue d’en avoir pour soi! C’est un objectif dont je reparlerai. Se faire du bien.

Donc, qu’est-ce que le travail en lot? C’est simple, c’est faire toutes les tâches similaires en même temps, d’un coup.

Voici des exemples de ce que nous faisons chez nous.

Quand on prépare les repas on salit la cuisine une fois

  • J’essaie de cuisiner une fois par semaine la plupart des repas de la semaine. Ça me prend
  • 2 h 30 à 3 h, on fait la vaisselle une fois et ensuite c’est fini pour le reste de la semaine. C’est tellement le bonheur de seulement avoir à réchauffer le repas le lundi soir ou de seulement devoir mettre un repas au four 30 minutes en arrivant. Notre qualité de vie les soirs de semaine a beaucoup augmentée et je ne perds plus de temps à me demander qu’est-ce que nous allons manger pour souper. Le souper n’est jamais prêt trop tard. Sincèrement, ça a changé notre vie.

Le lavage, séchage et pliage une fois par semaine

Nous essayons le plus possible de faire le lavage une fois ou deux maximum par semaine. Une fois que tout est prêt, on range le jour même et voilà tout est fini pour la semaine.

  • Préparer les matins de semaine
    Dernièrement, nous avons intégrer la nouvelle routine de se préparer la veille pour les matins suivants. Mari chéri prépare son lunch, je prépare mon déjeuner (souvent un gruau de noix ou un pouding de chia), je prépare aussi celui de petite loulou (gruau, gruau de noix). On sort les assiettes, les fruits, le pain, le grille-pain.
  • Je prépare les couches lavables et le sac pour la garderie et je prépare mes vêtements et ceux de ma fille pour le lendemain.

Comme je travaille à la maison, souvent je ne mettais pas de réveil-matin et je prenais mon temps. Par contre, ça finissait souvent en course et stress pour tout le monde quand nous devions préparer notre fille pour la garderie. Maintenant, tout le monde se lève à 6 h 30.

Depuis qu’on fait ça, on a le temps de déjeuner tous ensemble dans une ambiance agréable et de ne stresser personne. C’est une règle à la maison, nous ne serons jamais à la course.

Faire le ménage une fois
Bien sûr, le ménage n’est jamais chose agréable, mais chez-nous on préfère tout nettoyer d’un coup : époussetage, aspirateur, laver les salles de bain plutôt que d’en faire un peu tous les jours. C’est une heure et ensuite c’est fini pour la semaine.

Le travail en lot… au travail

Le même principe peut s’appliquer au travail. Voici quelques exemples dans ma vie professionnelle.

  • Ouvrir ma boîte de courriel, lire et répondre à mes courriels une fois par jour (ou deux maximum).
  • Faire de la rédaction pendant 2 heures.
  • Prendre une journée pour cuisiner mes recettes pour le blogue ou pour un contrat, faire le stylisme et mes photos.
  • Prendre 30 minutes le lundi pour planifier la semaine et une heure le vendredi pour faire le bilan et planifier la semaine suivante.
  • Préparer un avant-midi par semaine mes échantillons à envoyer.
  • Préparer mes réseaux sociaux pendant 2 heures une fois par semaine.

Ça pourrait aussi être

  • Faire tous les appels au même moment de la journée.
  • Mettre les rencontres dans une même journée pour être plus productive les autres jours.
  • Préparer les soumissions en une fois.
  • Dans le fond, quand on se met dans la “zone” c’est le moment où notre cerveau est le plus concentré sur une tâche et c’est là qu’il est le plus efficace. Lorsque notre cerveau doit changer de “mode”, il peut prendre jusqu’à 15 minutes pour revenir concentré et efficace. C’est beaucoup de perte de temps!

Si on décortique les tâches plus haut, il est aussi possible de faire des tâches en lot à l’intérieur d’autres tâches et pour utiliser un “outil” à la fois.

  • Peler tous les légumes pour les recettes et ensuite tous les couper.
  • Plier tout le linge d’un coup.
    Arroser toutes les plantes en une fois.
  • Épousseter toutes les pièces avant de passer l’aspirateur partout.

Il y a des centaines de façons de faire du travail en lot pour rendre notre vie plus efficace et plus agréable. Comment pensez-vous pouvoir appliquer le travail en lot dans votre quotidien?